Saison 1

Saison 1 : la sélection

 

Terrorisme de Vladimir et Oleg Presniakov (Russie)
Traduction : Fabrice Gex et Maud Mabillard – l’Arche Editeur.

presnia01En prenant à contre-courant et dans la dérision une thématique actuelle, la peur sans nom de tous les terrorismes, la pièce décline des scènes à l’humour aigu où se croisent : une femme et son amant cherchant tous les moyens de réanimer leur désir ; deux vieilles dames préméditant un assassinat, des sapeurs-pompiers photographiant avec triomphe le lieu de catastrophes, un homme empêché de sortir de ce monde absurde par une grève aérienne… La pièce s’attaque, au moyen de scènes rocambolesques, aux racines du mal, à la violence d’un monde séparé en deux camps : ceux qui terrorisent et ceux qui sont terrorisés…

——————————————-

La Récolte de Pavel Priajko (Biélorussie)
Traduction : L. Guillemet et V. Symianec – Editions l’espace d’un instantpryajko

Mutilation d’un doigt, prise de conscience de ses limites, on est à l’abri de rien sous les pommiers.

——————————————-

Juillet d’Ivan Viripaev (Russie)
Traduction : T. Moguilevskaia et G.Morel – éd. Solitaires Intempestifsviripaev09

L’épopée tragi-comique d’un meurtrier sadique de 63 ans, truculent découpeur de chair humaine.

——————————————-

Le pilote américain de David Greig (Ecosse)
Traduction : Blandine PélissierPlaywright

Un avion de l’US Air Force s’écrase en montagne, dans un pays lointain en proie à la guerre civile. Le pilote est retrouvé blessé par un fermier de la vallée.Les Américains financent le régime oppressif du pays, or c’est en territoire rebelle que l’avion s’est abattu. Atout ou handicap pour les villageois ? Pour le capitaine de la guérilla, il est un otage qu’on peut utiliser pour attirer l’attention des médias sur les souffrances du pays. Pour le Traducteur ex-marxiste, il est un rappel de sa relation amour-haine avec le grand Satan. Pour le Marchand, il est une source de profit potentiel. Mais pour Evie, la fille de 16 ans du Fermier, il est avant tout un objet de curiosité…